Akin Akingbala mis à la porte par son club pour une déclaration


Akin Akingbala Je ne suis pas Charlie
Akin Akingbala Je ne suis pas Charlie

Akin Akingbala  a été licencié par son Club de Rouen pour une déclaration qui atteint l’image de ce dernier. La déclaration concerne les attentats de Charlie Hebdo.

Le joueur professionnel de basket-ball, Akin Akingbala, a été mis à la porte par son club de Rouen en raison d’un message concernant les attentats de Charlie Hebdo qu’il a retweeté!

Le message en question a été publié par Dyab Abou Jahjah, chroniqueur du quotidien flamand Standaard et dit: “Je ne suis pas Charlie, je suis Ahmed, le policier mort. Charlie a ridiculisé ma foi et je suis mort en défendant son droit de le faire.”

On entendait en parler depuis hier mais le club a confirmé ce licenciement sur sa page officielle. Le club a justifié cela par “Le SPO Rouen Basket a licencié le joueur Akinlolu Akingbala pour non-respect des clauses de son contrat de travail. En effet, Akinlolu Akingbala avait fait l’objet de plusieurs avertissements. Le joueur a quitté le club ce matin. Aucune information ne sera donnée sur les faits reprochés au joueur”.

Selon le club, ce n’est pas la première fois que le joueur s’écarte du bon chemin. En effet, il aurait fait l’objet de plusieurs avertissements. Il semblerait que ce soit la goutte qui a fait déborder le verre.

Akin Akingbala  licencé à cause d'un Tweet
Akin Akingbala licencé à cause d’un Tweet
Previous Accident de Fernando Alonso: un état de santé énigmatique
Next Rugby féminin: France face au Pays de Galles

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published.