Malgré les cas de dopage, Astana est toujours dans la course


Nibali toujours dans la course
Nibali toujours dans la course

Après le remue ménage qui est né au tour de l’histoire de dopage dans l’équipe Astana, l’Union cycliste internationale a annoncé son verdict. Astana conserve donc sa licence.

Il y a deux mois, l’Union cycliste internationale avait demandé à ce que la licence World-Tour dont bénéficie l’équipe Astana devait leur être retirée en raison du non respect des règles anti-dopage.

Voilà qu’on apprend maintenant que l’équipe de Vincenzo Nibali, vainqueur du Tour de France l’année passée ne sera pas puni pour ses manquements en matière de lutte anti-dopage. Un verdict favorable qu’elle doit en grande partie à la commission indépendante de l’UCI qui a plaidé en sa faveur en n’acceptant pas ce retrait.

Toutefois, l’équipe devra se conformer à des mesures dictées par la Commission des Licences et qui s’échelonne sur une période fixée par ses soins. «L’équipe s’est engagée à respecter les mesures préconisées par l’ISSUL (Institut des Sciences du Sport de l’Université de Lausanne)».

Ainsi, l’équipe n’a plus droit à aucun faux pas puisque l’UCI a tenté de ne pas susciter la polémique en précisant que la licence “sauvée”, “reste soumise au strict contrôle des conditions posées”.

Malgré les cas de dopage, Astana est toujours dans la course
Malgré les cas de dopage, Astana est toujours dans la course
Previous Team Afrique - Team World: Un premier match NBA de charité
Next Nabil Fekir est déterminé à rester avec l'Olympique Lyonnais

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published.