Libération du suspect du meurtre du joueur sud-africain Senzo Meyiwa


Senzo Meyiwa
Senzo Meyiwa

Zanokuhle Mbatha (25 ans) a été inculpé et placé en détention provisoire pour le meurtre de Senzo Meyiwa, abattu d’une balle dimanche lors d’un cambriolage au domicile de sa petite amie, par un homme qui n’a emporté qu’un téléphone portable, selon les propos du porte-parole du parquet national de l’Afrique du Sud.

Cette affaire, est vécue comme un drame national en Afrique du Sud, un pays miné par la criminalité. Plus de 17.000 meurtres ont été enregistrés l’an dernier, faisant de l’Afrique du Sud l’un des pays les plus criminogènes du monde. La mort de cette jeune vedette du football, qui a bouleversé l’opinion, a également été l’occasion pour beaucoup d’exprimer leur colère face à cette criminalité omniprésente, que les pouvoirs publics ne parviennent pas à enrayer.

Meyiwa, qui jouait dans un club de Soweto, doit être enterré samedi dans sa ville d’Umlazi, dans la grande banlieue de Durban, sur la côte de l’Océan indien.

Le principal suspect dans l’affaire, Zanokuhle Mbatha, est libéré de cette affaire pour l’instant. Faut noter que son arrestation survient après son identification par des témoins, Mbatha a vu le juge du tribunal de Boksburg, dans les environs de Johannesbourg, qui a déclaré que “Les preuves ne sont pas suffisantes pour un procès“. Par conséquent, le tribunal a ordonné sa libération immédiate de détention.

La situation est toujours tendue en Afrique du Sud. Le 6 novembre dernier, un autre international sud-africain, Sibusiso Vilakazi, agréssé aussi, au domicile de ses parents. Il est en vie, il n’y aura perdu que sa voiture.

Senzo Meyiwa
Senzo Meyiwa
Previous Sepp Blatter: "La Coupe du Monde ne sera en aucun cas organisée par le Qatar"
Next Valéry Mézague, footballeur du Sporting Toulon, retrouvé mort à son domicile

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published.