Euro 2016 : Arda Turan soutenu par Iniesta et Emre Mor


Sifflé lors de la rencontre perdue par les siens face à l’Espagne ce vendredi soir, Arda Turan doit impérativement oublier, rapidement, l’Euro 2016 et pour raisons, ses modestes performances lors de deux matchs auxquels il avait pris part en France.

Auteur d’une mauvaise prestation face à la Croatie lors du premier match de la Turquie en Euro 2016, Arda Turan a été de nouveau titulaire vendredi contre l’Espagne. Alors que le match était déjà plié, (3-0) en moins d’une heure de jeu, les supporters turcs ont longuement sifflé leur capitaine pour lui exprimer leur mécontentement. Logique, vu que depuis son transfert au FC Barcelone, le milieu de terrain de 29 ans s’est abonné au banc et n’a fait que 27 petites apparitions dont 9 seulement en tant que titulaire pour deux buts inscrits.

Les supporters turcs, qui ne s’attendaient pas à voir Turan titularisé dès l’entrée face à la Croatie ou encore contre l’Espagne, n’ont pas trouvé mieux que le siffler à chaque fois qu’il touchait le ballon ce vendredi. Scène insolite, sifflé par les turcs, il a été salué par les fans de la Roja présents aux tribunes du Stade de Nice.

Tout comme les supporters espagnols, Arda Turan a eu le soutien de joueurs après cette rencontre remportée par l’Espagne trois buts à zéro. Son coéquipier Emre Mor a lui indiqué devant la presse que son capitaine ne méritait pas ça. « Il ne mérite pas ce traitement. Il a accompli tellement de choses avec la sélection, il a gagné de nombreux matches, a été si souvent décisif. Il adore son pays. Les Turcs réagissent souvent dans l’émotion, quand leur équipe ne joue pas de la façon qu’ils espèrent, ils sombrent dans la tristesse et le dépit. Ardan est resté digne après la rencontre, il n’était pas en colère, il sait qu’il ne mérite pas ça. Pour moi, c’est le roi », déclare le jeune joueur. Autre soutien de masse, celui de son entraineur Fetih Terim qui lui aussi a tenu à le défendre. « En tant qu’entraîneur, c’est une chose qu’on ne voudrait jamais voir. Quoi qu’il arrive, personne ne mérite cela. Quand nos supporters ont hué Arda, cela a eu un impact sur notre équipe », indique-t-il.

De l’autre côté du terrain, Turan faisait face à des joueurs qu’il connait très bien au Barça à l’instar d’Iniesta, qui lui aussi est venu au secours de son « ami ». Le milieu de terrain catalan a en effet déclaré dans la zone mixte qu’il soutient Turan. « Je n’ai pas aimé qu’Arda soit sifflé. Il a beaucoup de talent et c’est une situation difficile pour un joueur d’être hué par ses propres supporters, a soufflé Andrés Iniesta. J’espère qu’il fera une bonne fin de tournoi et je le lui ai dit.»

Mardi, Arda Turan aura encore une chance à saisir, cette fois face à la République Tchèque. En cas d’un large succès, la Turquie aura une petite chance de se qualifier aux huitièmes de finale en tant que l’un des quatre meilleurs troisièmes sur les six poules.

A toi de jouer Arda.

Arda Turan

Previous Résultat Italie 1 – Suède 0 / Replay en streaming avec buts et moments forts
Next EN DIRECT- Euro 2016. Suivez Belgique - Irlande en live + Match en streaming sur Internet dès 15H

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published.