La Guinée équatoriale organisera la CAN 2015 et la CAF s’acharne sur le Maroc !


La CAN 2015 sera organisée en Guinée Équatoriale
La CAN 2015 sera organisée en Guinée Équatoriale

Après que le Maroc avait refusé d’organiser la CAN 2015, du 17 janvier au 8 février 2015, c’est la Guinée équatoriale qui se chargera de l’évènement. La CAF a officialisé la nouvelle vendredi dernier.

Après la mise à l’écart du Maroc, qui souhaitait le report de la compétition en raison du danger que représente le virus Ebola, la Confédération africaine de football (CAF), a finalement confié l’organisation de l’évènement à la Guinée équatoriale. La nouvelle a été officialisée par le biais d’un communiqué de presse, publié sur le site de la CAF.

Suite à des échanges fraternels et fructueux entre le Président de la CAF M. Issa Hayatou, et le Chef de l’Etat Equato-Guinéen M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, ce dernier, a donné son accord pour l’organisation de la compétition du 17 janvier au 8 février 2015. Par conséquent, le Comité Exécutif de la CAF confirme que la Coupe d’Afrique des Nations Orange 2015 aura lieu en Guinée équatoriale aux dates arrêtées, et que l’équipe nationale de Guinée équatoriale est qualifiée pour le tournoi final en tant que représentante du pays hôte.

Le Comité exécutif de la CAF a décidé de s’acharner sur le Maroc en disqualifiant l’équipe nationale marocaine de la compétition. La CAF a également laissé entendre qu’elle pourrait décider de sanctions ultérieures contre le Maroc. “La commission d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations Orange appliquera ultérieurement les dispositions règlementaires qui s’imposent, suite au non-respect par la Fédération Royale Marocaine de Football des clauses règlementaires et contractuelles“, lit-on dans le communiqué de la CAF.

Il faut dire que le Maroc s’expose à différentes sanctions en cas d’annulation. Selon les textes de la CAF (article 90 du règlement de la compétition), il lui serait infligé une amende à laquelle s’ajouterait la réparation des préjudices moraux, car la compétition doit avoir lieu dans moins de six mois. “Retrait notifié moins de six mois avant la date du tournoi final: amende de cinquante mille (50.000) dollars. Ce pays s’acquittera, également, de la réparation de tous les préjudices moraux et financiers causés à la CAF et aux participants“, relève-t-on dans le règlement de la CAN. Une amende sera fixée en fonction des contrats de sponsoring qui seront annulés, en plus du manque à gagner sur les droits TV et autres contrats publicitaires. L’article 90 évoque également des sanctions disciplinaires.

Le sélectionneur-adjoint du Maroc et ancien joueur vedette de la sélection Mustapha Hadji a estimé mercredi 12 novembre que le royaume avait pris la bonne décision en sollicitant coûte que coûte un report de la CAN 2015, affirmant que “la santé du peuple passe avant tout“.

La santé du peuple passe avant tout. Le gouvernement a très bien fait. Aujourd’hui, on n’a pas la possibilité de s’opposer à ce virus, on a été très honnêtes, c’est très bien“, a déclaré Hadji.

Selon les informations, un bras de fer juridique s’annonce entre le Maroc et la CAF. Le royaume chérifien s’est déjà doté d’avocats pour plaider le “cas de force majeur” en ce qui concerne sa demande de report de la CAN 2015. Tandis que l’instance continentale s’apprête à dévoiler des sanctions complémentaires lourdes à l’encontre du pays. On parle d’une disqualification des deux prochaines CAN et d’une amende de 50.000 dollars.

CAF - CAN 2015
La CAN 2015 sera organisée en Guinée Équatoriale
Previous SOS Racisme porte plainte contre Willy Sagnol
Next Éric Abidal refuse de retourner au FC Barcelone

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published.