Quatrième du Grand Prix du Mexique, le pilote Mercedes égale, avec ce cinquième sacre, le nombre de titres du mythique pilote argentin Fangio.

A 33 ans, Lewis Hamilton décroche sa cinquième étoile suite au Grand Prix du Mexique, remporté par le néerlandais Max Verstappen.

Mathématiquement, son dauphin, l’allemand Sebastian Vettel ne peut plus rattraper Lewis Hamilton bien qu’il reste encore deux grand-prix à disputer. Le pilote britannique de Mercedes est ainsi sacré champion du monde des pilotes pour la cinquième fois de sa vie et la deuxième de suite.

Ainsi, Hamilton fait sa rentrée dans l’histoire de la F1 avec ses cinq sacres pour rejoindre le mythique pilote argentin Juan-Manuel Fangio (1951, 1954, 1955, 1956, 1957). Seul l’Allemand Michael Schumacher a fait mieux, avec sept titres mondiaux (1994, 1995 et de 2000 à 2004).

Lewis Hamilton

Previous Leicester FC confirme le décès de son propriétaire Vichai Srivaddhanaprabha
Next L'Espérance Sportive de Tunis corrige Al Ahly d'Egypte en finale de la Ligue des Champions

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published.