Italie – Mario Balotelli : “Je deviendrai Ballon d’Or”


Mario Balotelli
Mario Balotelli

Alors que l’Italie retrouve l’Allemagne dans le choc des quarts de finale de l’Euro 2016 ce soir, il est impossible de passer sans se rappeler de Mario Balotelli, star de la demi-finale de l’Euro 2012 entre les deux équipes.

Disparu des radars durant les dernières années et non sélectionné par Antonio Conte pour cet Euro, Mario Balotelli reconnaît lors d’un entretien accordé au Corriere della Sera avoir perdu deux années mais qu’il deviendra quand même Ballon d’Or.

Samedi soir, Super Mario sera branché devant sa télévision pour regarder la Squadra Azzurra défier les champions du monde allemands avec à la mémoire son phénoménal match de demi-finale de l’Euro face à cette même équipe, il y a quatre ans. Le milanais comprend tout a fait sa non-sélection et donne raison à Conte.

“Bien sûr que cela ne me plaît pas. Mais c’est juste. Aux gens qui m’arrêtent pour dire que Conte aurait dû me convoquer, je réponds: le vrai Balotelli, Conte, (son futur remplaçant Giampiero) Ventura, n’importe quel entraîneur le convoquerait. Le Balotelli d’aujourd’hui, non”, explique-t-il au quotidien italien.

“Ces deux dernières années, je n’étais pas à mon niveau. Problèmes physiques, autres problèmes, je n’étais pas moi-même”, ajoute l’attaquant qui n’a marqué que 7 buts en 51 matchs durant les deux derniers saisons avec Liverpool et Milan.

“Sur une échelle de 1 à 10, je me suis arrêté au 5 mais peu à peu j’arriverai au 10. Parce que je veux y arriver. Je deviendrai Ballon d’or”, a-t-il assuré. “Je sais, cela fait rire, il est possible que je n’aie pas fait tout ce qu’il fallait pour être le plus fort, mais l’important c’est que j’ai compris tout cela et qu’il n’est pas trop tard”.

“Je ne suis pas hypocrite: je n’aime pas finir dans les journaux pour mes embrouilles, mais je n’aime pas non plus les exagérations positives (…) Je voudrais juste être un joueur comme les autres, j’espère un peu meilleur que les autres”, conclut-il.

balo

Previous Euro 2016 : Les hooligans croates s'en prennent à Rakitic
Next Euro 2016 : le onze de départ de la France face à l'Islande

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published.